infos pratiques


TREK GANESH ET PALDOR HIMAL

 

Au cœur du Ganesh Himal et Paldor Himal

La région de ce trek offre un large choix de circuits adaptables au temps, budget et intérêt de chacun.

Faciles d'accès en bus et à quatre heures de kathmandu, ces montagnes restent peu fréquentées des touristes, malgré les richesses qu'elles exaltent.

Cette région est imprégnée de la culture ancestrale des Tamang. Cette Ethnie hindouiste, influencée par les coutumes et rites tibétains, peuple les villages agricoles d'où se dégagent un charme et une authenticité à la mesure de l'environnement naturel.

La prudence est néanmoins conseillée au marcheur occidental car ce trek qui permet de pénétrer dans le massif des Ganesh himal et du Paldor Himal et de découvrir les fabuleux paysages d'altitude mérite d'être très bien préparé.

Il n'existe pas de trek type dans cette région pour parcourir ces somptueuses montagnes, mais une multitudes de sentiers empruntés par les paysans. Toutefois ces sentiers sont parfois à la limite de la sécurité et il faut que l'itinéraire que vous allez tracer soit auparavant reconnu ou déjà connu par votre guide et sirdar car les données en durée et en difficultés se doivent d'être maîtrisées sinon cela peut-être un énorme problème voir cauchemar pour l'équipe népalaise et pour les marcheurs.

Les cartes ne sont pas d'une grande précision et les altitudes sont variables selon les sources. Les sentiers sont parfois quasi invisibles…

Le permis de trek est obligatoire, il n'existe peu voir pas de lodges le long des sentiers et il est donc indispensable de prévoir tente et réserves de nourriture. Ce trek ne peut s'effectuer sans une agence spécialisée…

Pour vous donnez un ordre d'idée, nous étions 15 marcheurs et nous avions avec nous une équipe de 51 népalais durant une grande partie du voyage et nous avons terminé avec une équipe de 32 népalais.

Il faut être bien équipé au niveau du froid car on passe presque 8 jours à plus de 4000 m d'altitude, être très motivé, avoir absolument des bâtons pour les montées et descentes vertigineuses et dangereuses parfois. Il y a parfois des dénivelés importants tant en niveau positif que négatif.

Sinon le circuit que nous avons parcouru est extraordinaire et permet un dépassement de soi et de vivre des moments exceptionnels en harmonie avec la nature.

Le diaporama vous permettra de découvrir ce trek qui se situe à la limite des treks du Manaslu et du langtang.


TREK GANESH HIMAL - PALDOR HIMAL
Octobre-Novembre 2010

Jour 1 Départ Paris
Jour 2 Arrivée à Katmandu -nuit à l' Hôtel Harati

Jour 3 Katmandu en bus Betrawati - départ du trek Manigaon
Jour 4 Manigaon - Camp au-dessus de Bhalche
Jour 5 Camp au-dessus de Bhalche - Gongur banjyang
Jour 6 Gongur banjyang - Rupchet kharka
Jour 7 Rupchet kharka - Sing La banjyang - Shertung
Jour 8 Shertung - Hindung
Jour 9 Hindung - camp sur un replat 3 h au dessus d'Hindung
Jour 10 Camp sur replat - Chalise
Jour 11 Chalise - campement au bas du Pangsang banyang
Jour 12 Campement en dessous Pangsang banyang - Norcet kharka
Jour 13 Norcet Kharka - Somdang
Jour 14 Somdang - Lara mine
Jour 15 Lari Mine - Camp de base du Paldor
Jour 16 Paldor Base Camp - Jaïsulikund campement à 1 h sur un replat
Jour 17 Jaïsuli lake - Camp Rinamo danda
Jour 18 Camp Rinamo danda - Khola kharka
Jour 19 Khola kharka - A/R cirque glaciaire Ganesh II et V - Khola kharka
Jour 20 Khola kharka - Chuchun Bagar
Jour 21 Chuchun Bagar - Tatopani
Jour 22 Tatopani - Syabrubensi

Jour 23 Syabrubensi en bus à Bhaktapur
Jour 24 Libre à Bhaktapur nuit au Shiva Guest House
Jour 25 Transfert vers l'aéroport pour le départ
Jour 26 Arrivée à Paris

 

Poème dédié à ce voyage inoubliable

En pays élevé, protégés de Ganesh
Des marcheurs assoiffés s'abreuvant d'ailleurs neuf
Ont goûté les sommets
Comme on boit le clairet…

Dépassant pont de fer
Ou traversant forêt,
Quand la pluie a mouillé
Ils ont eu le dos froid, la cheville trempée
Et le mollet sucé par les sangsues friandes…

Tout au fond du brouillard il fait si bon trembler !

Du périple inédit émaillé d'inconnu
Tout était à venir…
De circuit " tout terrain " en sentier non fléché
Le chemin vers le col
Etait la voie tracée

Epuisés comme buffle ayant tiré charrue
Aussitôt parvenus dans la brèche d'azur
Des marcheurs harassés
Ont offert leur sourire au visage du ciel

Tout en haut de l'arête il fait si bon souffler !

Par-delà les lacets, par tant d'efforts vaincus
La boisson de l'étape
Inondait sans abus
Comme le camp du soir
Invitait au plaisir du repos attendu

De l'entracte à la brune
Ils voulaient célébrer
Le breuvage anisé et le rire amical

De la tente sous lune
Ils voulaient espérer
La chaleur de fortune et le confort astral


Aout au chaud de la plume il fait si bon glisser !

Au réveil, de la torpeur de l'aube
Ils ont tant aspiré le thé fumant de vie
Sous le jour dévoilé,
En soirée, de l'heure vespérale
Ils ont tant savouré le bouillon épicé
Sous l'étoile nacrée

Tout au bord de la nuit il fait si bon vibrer !

De terrasse en vallée,
De vertige en torrent jusqu'au puissant glacier
Quand la neige est tombée
Ils ont eu l'âme faible et le corps malmené
Dans le matin gelé

Tout au blanc du silence il fait si bon marcher !

De grisante altitude
En pas mal assurés
Se donnant sans mesure à l'abrupte falaise
Ils ont suivi longtemps les remous de l'eau bleue
Pour voir fleurir au bois des gerbes de couleurs

Du parcours suspendu peint de montagne et d'eau
Tout était à cueillir…
De cascade en paroi, de gorge en éboulis
Le chemin du village
Annonçait les épis

Dans le feu du soleil il fait si bon flâner !

En pays escarpé, sous l'imposant Paldor
Des marcheurs fascinés saluant les sommets
Ont étreint la beauté
Comme on boit un été…


Hélène Gabillé Nov 2010

 

HAUT DE PAGE